kathleen

Kathleen plennevaux

Kathleen plennevaux artiste contemporaine

Des années de voyages en Orient, Extrême Orient et Afrique m’ont conduit à regarder mon intériorité par le biais d’un rapport au réel extérieur. L’introspection passant par l’exactitude, l’exactitude par le réalisme voire l’hyper-réalisme.

Puis ma quête a été plus profonde, des années d’analyses et sept ans de formation en psychothérapie.
Mon travail peut donc se comprendre sous deux axes, a la fois différents et complémentaires. Et, je me revendique art-thérapeute ET artiste.

A ce jour j’ai aussi deux façons de peindre et d’aborder le réel :
_ une , par la figuration libre quand il s’agit de la traduction d’un rêve, un fantasme ou un souvenir en image visuelle. Avec le désir de garder le spontanéité enfantine , fascinée par la façon dont mes patients vont au cœur du processus de la création authentique sans se soucier des tendances.
_l’autre , par l’expiation de ce réel par l’effet très fort du réalisme de la façon la plus traditionnelle qu’elle soit.
Que peut-on savoir du réel ?
Faut-il être en osmose avec la réalité comme dans les œuvres de Vermeer ou inversement comme dans celle de Friedrich qui recompose l’espace en le dévidant comme un fil, le « moi » alliage entre l’extérieur et l’intérieur, englobe en creux son impossibilité à tout étreindre et son appartenance à la totalité.
« LE PEINTRE NE DOIT PAS PEINDRE SEULEMENT CE QU’IL A DEVANT LUI MAIS AUSSI CE QU’IL A EN LUI »